La turbidité de l’eau en question !

Le 26/01/2021

 

La turbidité de l’eau en question !

Depuis l’arrêté du 24 juillet 2020, le contrôle de l’embouement de votre réseau chauffage s’ajoute à l’entretien obligatoire de votre chaudière (décret N°2009-649 paru en 2009). Il se mesure grâce à un test de turbidité de l’eau.

 

La turbidité de l’eau : Quèsaco ?

La turbidité de l’eau désigne la teneur en matériaux légers en suspension dans l’eau qui la trouble. Ces matériaux légers, plus communément appelées boues, visibles à l’œil nu, sont composés de bactéries et de particules métalliques dues à la corrosion des canalisations. Plus l’eau en contient, plus elle est dite turbide et plus sa couleur est foncée.

 

Quelles sont les conséquences d’une eau turbide dans vos canalisations ?

Les boues en suspension dans l’eau s’installent dans le réseau de chauffage en obstruant les canalisations. La circulation de l’eau est entravée et les performances de votre système de chauffage sont diminuées d’environ 15%.

 La facture énergétique est également impactée et s’alourdit fortement. En effet, la chaudière devra générer plus de puissance pour préserver une température idéale dans la maison.

 

Comment détecter le problème ?

Les effets de la boue sont pluriels pour peu qu’on y prête attention. Vous entendez des bruits étranges de la chaudière ? Vous subissez des pertes de chaleur dans certaines pièces ? Vous constatez des zones froides voire des fuites au niveau des radiateurs ? Autant d’indices qui doivent vous alerter.

Cela étant constaté, faites appel à des professionnels qui pourront tester l’eau de votre réseau de chauffage. Cette opération est conseillée tous les ans à l’occasion de la visite d’entretien de la chaudière.

 

Comment nettoyer une eau turbide ? Le désembouage, procédé étape par étape :

L’opération est longue. Le professionnel va nettoyer l’ensemble de l’installation de chauffage, radiateur par radiateur, chaudière incluse.

Il utilise pour préparer l’opération un désembouant efficace pour supprimer les dépôts contenus dans les canalisations. Un aimant surpuissant attire et retient les particules métalliques présentes dans les canalisations.

Une fois le réseau nettoyé et l’eau redevenue claire, il convient d’ajouter un liquide inhibiteur qui protège durablement l’installation en empêchant les boues de se déposer sur les parois des canalisations.

Le désembouage est conseillé tous les 4 à 5 ans.

 

 

 

 

 

Nos partenaires

Retourner en haut de la page