LES AIDES DE L’ANAH : Agence Nationale de l’Habitat

Elles sont attribuées uniquement aux revenus modestes et très modestes

La grille des conditions de ressources est disponible sur le site de l’ANAH ou sur notre site www.isogaz.fr
Il faut être propriétaire du logement concerné, que vous soyez occupant, bailleur ou copropriétaire.

Les conditions concernant votre situation et votre logement

Votre logement a plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide.
Vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (Prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) dans les cinq dernières années.
Vous devrez habiter votre logement en tant que résidence principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux.

Les conditions concernant les travaux

Les requis : Ne pas avoir commencé les travaux avant d’avoir déposé votre dossier d’aide auprès de l’ANAH. Nous vous recommandons d’attendre la notification du montant de l’aide dont vous allez bénéficier pour engager des travaux. Attention, le délai d’attribution des aides est de 3 à 6 mois dans la région.

Le montant minimum des travaux est de 1 500 €.

Les travaux devront être réalisés par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), sauf en cas d’auto-réhabilitation accompagnée.

Sont exclus : Vos travaux ne concernent pas la décoration de votre logement, ils ne sont pas assimilables à une construction neuve ni à un agrandissement.

Elles sont cumulables avec les aides publiques

Sauf le cadre de l’aide Habiter Mieux « sérénité » pour laquelle vous devrez réserver à l’ANAH l’enregistrement des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) générés par les travaux de rénovation thermique.

Par ailleurs, il ne faut pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro dans les 5 dernières années

Source officielle : www.anah.fr

Nos partenaires

  • chaffoteaux-logo
Retourner en haut de la page