LE COUP DE POUCE : anciennement la prime CEE

Le montant varie selon les revenus

L’aide est calculée sur la base des conditions de ressources de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Si vos revenus dépassent ces plafonds imposés, l’aide sera d’un montant de 600 euros. On trouve les formulaires chez tous les fournisseurs de gaz et autre pétrole tels que les enseignes de grande distribution.

Les conditions d’attribution du coup de pouce

Pour commencer, les travaux doivent être faits dans un logement ayant plus de 2 ans qui sert de résidence principale ou secondaire.

Les travaux devront être réalisés par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Il faut déposer la demande auprès d’un fournisseur avant la signature du devis et la réception des bons de commande.
Lors de l’installation d’une chaudière gaz à condensation, il faut opter pour un équipement doté d’une puissance thermique nominale inférieure ou égale à 70 kW et d’une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) supérieure ou égale à 90,4%.

Enfin, pour l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel, il faut utiliser des capteurs solaires dotés d’une certification CSTBat ou Solar Keymark

La démarche à suivre scrupuleusement :

1. Avant la signature du devis, faites une demande de prime énergie gratuitement et sans engagement
2. Faites réaliser vos travaux par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)
3. A la fin des travaux, envoyez-nous votre dossier complet composé de l’attestation sur l’honneur, de votre devis et de votre facture des travaux signés et votre avis d’imposition
4. Seulement 4 semaines après validation de votre dossier, vous recevez votre chèque en euros.

Il est cumulable avec d’autres aides publiques

Ecochèque de la région Occitanie , CITE, les aides de l’ANAH et l’ECO PTZ

Nos partenaires

  • chaffoteaux-logo
Retourner en haut de la page